Revue Africaine des Sciences Sociales et de la Santé Publique https://revue-rasp.org/index.php/rasp <p>Créée en Janvier 2010 par une équipe pluridisciplinaire des Sociologues, Anthropologues, Médecins, Pharmaciens, Psychologues et Psychanalystes Africains et d’Européens, la RASP est une publication à vocation Panafricaine open access. Elle vise ainsi à même de créer un fonds de documentation utile aux étudiants, aux enseignants, aux décideurs et aux chercheurs qui y trouvent un support de diffusion de leurs travaux.</p> <p>La politique "open access" de la RASP signifie que les utilisateurs (lecteurs) sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, rechercher ou créer un lien vers les textes complets des articles, ou les utiliser à toute autre fin licite, sans demander l'autorisation préalable de l'éditeur ou de l'auteur tant qu'ils citent la source.</p> <p><strong>Indexation</strong></p> <p>La RASP est indexée par <a href="https://www.base-search.net/interface/images/base_logo_kl.png">BASE</a> et vous pouvez y consulter vos articles <a href="https://www.base-search.net/Search/Results?lookfor=dccoll%3Aftjrasp&amp;type=all&amp;page=1&amp;l=en&amp;oaboost=1&amp;refid=dcpageen" target="_blank" rel="noopener">ici</a></p> fr-FR <div id="deed-rights" class="row" dir="ltr" style="text-align: left;"> <div class="col-sm-offset-2 col-sm-8"> <h3 style="text-align: center;">https://creativecommons.org/licenses/by/4.0/</h3> <h3 style="text-align: center;">You are free to:</h3> <ul class="license-properties"> <li class="license share"><strong>Share</strong> — copy and redistribute the material in any medium or format</li> <li class="license remix"><strong>Adapt</strong> — remix, transform, and build upon the material for any purpose, even commercially.</li> <li class="license remix">The licensor cannot revoke these freedoms as long as you follow the license terms</li> </ul> </div> </div> <div class="row"> </div> revueraspi@gmail.com (Pr Olivier Douville) mkantem@yahoo.fr (Mahamadou Kante) sam., 14 janv. 2023 19:12:31 +0000 OJS 3.2.1.1 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 La couverture maladie universelle au Sénégal : quand les facteurs socio-économiques expliquent l’adhésion et le recours aux mutuelles de santé à Ziguinchor (Sénégal) https://revue-rasp.org/index.php/rasp/article/view/304 <p>Cet article s’intéresse aux rôles des perceptions socio-économiques dans l’adhésion et le recours à la Couverture Maladie Universelle à Ziguinchor. En effet, la CMU est un programme d’assurance santé lancé en 2013 par le gouvernement du Sénégal. Ce programme s’appuie sur les mutuelles communautaires de santé pour s’étendre et se développer. Elle offre aux populations exclues du système de protection sociale un accès financier aux soins et structures de santé par le moyen d’une assurance santé subventionnée. S’appuyant sur une enquête par questionnaire auprès de 150 chefs de ménage, l’étude montre que les facteurs socio démographiques n’ont pas d’effet sur l’adhésion à la Couverture maladie Universelle à Ziguinchor. Au contraire, cette recherche montre d’une part qu’il y a un lien entre l’existence de besoins de soins dans le ménage et l’adhésion et d’autre part, les dimensions socio-économiques sont très importantes pour l’adhésion et le recours aux services de la Couverture Maladie Universelle.</p> <p> </p> MAMADOU AGUIBOU DIALLO Copyright (c) 2023 MAMADOU AGUIBOU DIALLO https://creativecommons.org/licenses/by/4.0 https://revue-rasp.org/index.php/rasp/article/view/304 sam., 14 janv. 2023 00:00:00 +0000 Factors associated with delays at the first prenatal consultation in the health district of Kouibly (Côte d'Ivoire). https://revue-rasp.org/index.php/rasp/article/view/305 <p>Les retards à la première consultation prénatale sont responsables d’une augmentation de la morbi-mortalité maternelle et néonatale. Cependant, en Côte d’Ivoire, sa prévalence est très élevée allant à l’encontre des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé. Cette étude vise à identifier les facteurs associés aux retards à la première consultation prénatale au centre de santé urbain de de Totrodrou. Nous avons conduit une enquête transversale descriptive analytique sur une période de six (06) mois allant du 16 août 2017 au 25 février 2018. Les facteurs associés aux retards à la première consultation prénatale ont été identifiés à travers une régression logistique multivariée au seuil de significativité́ de 5%. Au total, 210 mères ont été inclues dans l’étude et leur âge moyen était 24,88 ans. Plus de 95% des mères enquêtées vivaient en couple. Seulement, un peu moins de 7% de ces femmes avaient un niveau secondaire. Le niveau d’instruction (OR=0,02 [0,07-0,62], p=0,005), la connaissance de la période de la première consultation prénatale (OR=2,87 [1,22-6,75], p=0,015) et la connaissance du rôle de la consultation prénatale dans la prévention du paludisme (OR=3 [1,26-7,10]) étaient associés aux retards à la première consultation prénatale. Il est donc indispensable de renforcer les connaissances des femmes sur les bienfaits de la consultation prénatale précoce.</p> <p>&nbsp;</p> Kouamé N'dri, Olou N’Guessan Luc, Koffi Koffi Abdoul, Moussoum Ludovic Martial, Zoua Kakou Arnauld Gomez Copyright (c) 2023 Kouamé N'dri, Olou N’Guessan Luc, Koffi Koffi Abdoul, Moussoum Ludovic Martial, Zoua Kakou Arnauld Gomez https://creativecommons.org/licenses/by/4.0 https://revue-rasp.org/index.php/rasp/article/view/305 dim., 22 janv. 2023 00:00:00 +0000