La déperdition scolaire dans les écoles fondamentales II publiques du Centre d’Animation Pédagogique de Baco-Djicoroni à Bamako

Auteurs

  • Fanta Sow
  • Soumaïla Oulalé Université de Ségou

Mots-clés:

déperdition scolaire, écoles fondamentales II publiques, Centre d’Animation Pédagogique, Baco-Djicoroni

Résumé

Au Mali, le taux d’achèvement au fondamental II a été estimé à 35%. Alors que les textes officiels fixent le taux de redoublement à 10%, les statistiques du rapport d’analyse des indicateurs montrent qu’au Mali, le taux de redoublement a évolué à 26,33% au fondamental II.  Le district de Bamako dispose de deux Académies dont  l’Académie d’Enseignement de Bamako Rive Droite  qui compte 07 Centres d’Animation Pédagogique, dont celui Baco-Djicoroni.  Cette structure a enregistré des taux de redoublement et d’exclusion de 33,50% et 13% (2016-2017) ; 43,00% et 19% (2017-2018) et enfin 55,50% et 18,00% (2018-2019) des élèves de 9ème des écoles publiques. Ce constat suscita en nous une étude en vue de comprendre le phénomène. L’objectif de cet article est d’identifier, d’analyser les facteurs de la déperdition scolaire et de proposer des solutions pour réduire le phénomène. Pour mener l’étude nous avons opté pour deux approches : l’approche quantitative en vue d’expliquer et de mettre les faits en perspective et l’approche qualitative qui a permis d’approfondir et de préciser les résultats. La technique de l’échantillonnage raisonné a permis de collecter les données. Il est apparu que la déperdition scolaire au CAP de Baco-Djicoroni est liée à l’environnement scolaire : les institutions, le financement, le ratio élèves / manuel, la formation, le suivi des enseignants. Les facteurs liés à la famille : la profession des parents, la taille de la famille, les stratégies d’encadrement, l’occupation extrascolaire des apprenants et le niveau d’instruction de la mère qui se sont révélés plus déterminants. Une coopération féconde entre acteurs et partenaires de l’école à travers des rencontres périodiques, et la participation de la société civile à la vie de l’école permettront d’améliorer les performances des élèves et à réduire significativement la déperdition dans ces écoles.

Références

Bourdieu et P. Passeron, (1970). La reproduction élément pour une théorie du système d’enseignement, Paris, Minuit, 284 pages.

Duru – Bellat M, (2003). Les apprentissages des élèves dans leur contexte : les effets de la composition de l’environnement scolaire. La Revue Carrefours de l’éducation, IREDU-CNRS. 228 pages.

Pauli, L. Brimer M, (1971). La déperdition scolaire un problème mondial. Etudes et enquêtes d’éducation comparée, Paris-Genève, UNESCO-BIE, 163 pages.

Traoré Amadou Seydou, (2008). Ecole Malienne d’hier… !Et l’école Malienne d’aujourd’hui ?, Bamako, 170 pages.

Diallo, Koura (2001). L’influence des facteurs familiaux, scolaires et individuels sur l’abandon scolaire des filles en milieu rural de la région de Ségou (Mali), Québec, [Canada], Université de Montréal, Thèse de Doctorat en sciences de l’éducation, 233 pages.

Kantabaze C. Pierre, (2010). Les déperditions scolaires dans le secteur élémentaire au Burundi : cas de la mairie de Bujumbura, Dakar, L’Université Cheick Anta Diop, Thèse de Doctorat de l’éducation, 300 pages.

Oulalé Soumaïla, (2017). Le Projet des Villages du Millénaire et les enjeux de la santé de la femme dans les communes rurales de Dioro et de Farakou-Massa dans la région de Ségou au Mali, Saint-Louis, L’Université Gaston Berger, Ecole doctorale des Sciences de l’Homme et de la Société, Thèse de Doctorat en sociologie du développement, 555 pages.

Sawadogo. Marie Z, (2013). Analyse des déterminants socioéconomiques de la déperdition scolaire des filles issues des zones péri-urbaines d’Ouagadougou : cas des établissements d’enseignement secondaire de la commune rurale de Saba, Université de Ouagadougou, Burkina-Faso, Thèse de Doctorat en Sciences de l’éducation : 214 pages.

Babo, Mariam K. (2012). La déperdition scolaire des filles dans l’enseignement secondaire général : cas de quatre lycées de l’Académie de Kati, Bamako, [Mali], ISFRA, Mémoire de DEA en Sciences de l’Education, 86 pages.

Douyon, Amadou M. (2007). Les facteurs de la déperdition scolaire au premier cycle de l’enseignement fondamental de Barapirely dans le cercle de Koro, Bamako, ENSup, Mémoire, 78 pages.

Boiré Sékou, (2019). Le redoublement scolaire dans l’enseignement fondamental au Mali : un défi à relever, 12 pages.

Centre d’Animation Pédagogique Baco - Djicoroni (2018-2019). Rapport d’activités, CAP de Baco-Djicoroni, Académie d’Enseignement Rive Droite –Bamako, 32 pages.

Doumpa Mian-asmbaye, Département des Sciences du langage, Université de N’Djamena janvier-juin (2017) « Le phénomène de la déscolarisation et la non scolarisation au Tchad », Université de Djamena, 14 pages.

UNESCO, (2000). Forum mondial sur l’éducation. L’éducation pour tous : tenir nos engagements collectifs. Dakar, Sénégal, du 26 au 28Avril 2000, UNESCO, 24 pages.

Downloads

Publiée

2024-04-27

Comment citer

Sow, F., & Oulalé, S. (2024). La déperdition scolaire dans les écoles fondamentales II publiques du Centre d’Animation Pédagogique de Baco-Djicoroni à Bamako. Revue Africaine Des Sciences Sociales Et De La Santé Publique, 6(1), 79-97. Consulté à l’adresse https://revue-rasp.org/index.php/rasp/article/view/529

ARK