Retourner aux informations sur l'article « Moi j’ai pitié de moi-même ! » : le vécu ordinaire d’un enfant drépanocytaire à Bamako Télécharger Télécharger le PDF