Utilisation de la liste de contrôle de la sécurité chirurgicale au Burkina Faso

Auteurs

  • Wendin-manegdé Félicité NANA Centre national de recherche scientifique et technologique
  • Boldia Koidima Association de solidarité et de coopération internationale des volontaires laïcs, 01 BP:783 Ouagadougou, Burkina Faso
  • ERIC Some Institut de Recherche en Science de la Santé, CNRST, 03 BP 7047 Ouagadougou, Burkina Faso
  • Idriss Traore
  • Maxime Drabo

Mots-clés:

utilisation, liste de controle, securité chirurgicale, Burkina Faso

Résumé

Différentes études montrent que l’utilisation de la liste de contrôle de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) réduisait la morbidité et la mortalité liées à l’acte d’anesthésie et de chirurgie. Son exploitation au Burkina Faso est récente et diversement appréciée. L’objectif de notre étude est d’analyser son utilisation dans les blocs opératoires des Centres Hospitaliers Universitaires (CHU). Il s’agit d’une étude transversale, dont la collecte des données s’est faite à travers des entretiens, l’observation et l’exploitation de documents. Tous les quatre CHU du pays ont été inclus dans l’étude. L’échantillonnage a étéraisonné pour les acteurs du bloc et exhaustif pour les listes de vérification. Les informations ont été collectées auprès du personnel du bloc opératoire et dans les listes de vérification. Les données collectées ont été saisies, traitées et analysées manuellement. Les considérations éthiques et la confidentialité ont été respectées. Au total 73% des personnes enquêtées affirmaient connaitre l’existence de la liste de vérification ; 94% ont affirmé avoir une bonne perception de l’outil tant sur la forme que sur le fond tandis que 90% a estimé que la liste de contrôle était utile. Le taux d’utilisation de l’outil était seulement de 7%. L’étude a révélé une indisponibilité de l’outil et une hostilité des agents de santé relative à son utilisation.

Références

Adegne T.(2013).Sécurité du patient au bloc opératoire : connaissance et impact de la "check-list" sur les pratiques du personnel. HAL edn

Becret Acp. et al .(2013). Étude de la faisabilité et de la pertinencede la check-list au bloc opératoire po ur un pays en développement : exemple d'un hôpital français à Djibouti. Médecine et Santé Tropicales; 23 417-420.

Beyer K, Heidecke Cd.(2015).Are the measures to ensure patient safety in surgery evidence-based?. Z Evid Fortbild Qual Gesundhwes;109:230-234.

Cabarrot Ppt.(2010). Pourquoi une checklist au bloc opératoire? Journal de gynecologie obstetrique et biologie de la reproduction. 39:362-370.

Haynes Ab. et al.(2009). A surgical safety checklist to reduce morbidity and mortality in a global population. N Engl J Med, 360:491-499.

Gueguen T.(2011). Deploiement de la checklist « sécurité du patient au bloc opératoire » dans deux hopitaux Lorrains.performances et difficultés. Thèse de médecine Université Henri poincaré, Nancy 1, faculte de medecine de nancy; n°3566.

Hacquard Pcc et al.(2013).Evaluation de la check-list au bloc opératoire : la perception des soignants et des médecins (évaluation du niveau II). Annales Franc¸aises d’Anesthésie et de Réanimation, 32:235–240.

Julia Nr. et al.(2010). Association Between Implementation of a Medical Team Training Program and Surgical Mortality. JAMA , 304:1693-1700.

Kamal M. et al.(2010).Information Transfer and Communication in Surgery. Annals of Surgery Number 2, Volume 252:225–239.

Lingard Lrg. et al.(2008). Evaluation of a preoperative chechlist and Team briefing among surgeons,nurses,and anesthesiologists to reduce failures in communication. Arch Surg 2008, 143(1):12-17.

Ministère de la santé du Burkina Faso.(2015).Annuaire statistique 2015; pp. 330 2016:330

Organisation mondiale de la santé.(2008), Alliance, Mondiale, la p, des S, Patients: Une chirurgie plus sûre pour épargner des vies. OMS ednWHO/IER/PSP/2008.07.

Sow F.(2013). Sécurité du patient au bloc opératoire du service de chirurgie générale du CHU Gabriel Touré. Thèse de médecine Universite de Bamako, Faculté de Médecine et d'Odontostomatologie 2013.

Sewell M et al. (2011). Use of the WHO surgical safety checklist in trauma and orthopaedic patients. Int Orthop 2011, 35:897-901.

Downloads

Publiée

2023-08-22

Comment citer

NANA, W.- manegdé F., Koidima, B., Some, E., Traore, I., & Drabo, M. (2023). Utilisation de la liste de contrôle de la sécurité chirurgicale au Burkina Faso. Revue Africaine Des Sciences Sociales Et De La Santé Publique, 5(2), 16-22. Consulté à l’adresse http://revue-rasp.org/index.php/rasp/article/view/400

ARK