Le dispositif de lutte contre les MGF au Mali et le rôle innovant des communicateurs traditionnels

Auteurs

  • Lamine Boubacar Traore FSHSE
  • Ismaïla Famanta Institut Universitaire de Gestion
  • Abdourahmane Coulibaly Faculté de Médecine et d'Odonto stomatologie, IMU 3189 "Environnement, Santé, Société" USTTB, UCAD, CNST Ouagadougou, CNR France

Mots-clés:

Mali, Mutilations génitales féminines, MGF, communicateurs traditionnels

Résumé

Les mutilations génitales féminines (MGF) sont des pratiques assez répandues à travers le monde et notamment sur le continent africain. Au Mali, de nombreuses ONG interviennent pour lutter contre ce phénomène Elles abordent le sujet du point de vue de la défense des droits des femmes. Très peu d’entre elles se sont intéressées à l’implication des communicateurs traditionnels dans la lutte contre ce phénomène. Or, les communicateurs traditionnels qui comptent parmi les acteurs majeurs de la lutte en tant que vecteurs du changement. Le présent travail cherche à combler ce vide. L’étude s’est basée essentiellement sur l’exploitation des données secondaires issues de rapports d’enquêtes, de rapports de missions de suivi et d’évaluation d’un programme de lutte contre les MGF financé par UNFPA au compte du ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille du Mali et visant à informer et à sensibiliser des communautés en vue de l’abandon de la pratique de l’excision. Les données ont ensuite été mises à jour sur la base des résultats de l’Enquête démographique et de santé du Mali (EDSM VI). L’analyse des données nous a permis de comprendre que l’adoption par la communauté internationale d’une batterie de conventions et autres déclarations n’ont pas suffi à réduire sensiblement la pratique de l’excision au Mali. Sans remettre en cause les stratégies déjà utilisées, l’étude estime que certaines normes sociales, et pas des moindres, n’ont pas été suffisamment exploitées, en l’occurrence les communicateurs traditionnels.

Références

Bousquet G.H., 1966, L’Ethique sexuelle de l’Islam, Ed. Maisonneuve et Larose

Cabane C.B, 2002, La Coupure. Problématique actuelle de l’excision au Mali : du rite initiatique au fer de lance identitaire. Mémoire de DEA. Université de Droit, d’Economie et de Sciences d’Aix-Marseille.

CNRST/Population Council, 1998, Evaluation de la stratégie de réconversion des exciseuses pour l’éradication des mutilations génitales féminines (MGF) au Mali.

Couchard Françoise, « Les conséquences physiques et psychologiques de l'excision », dans : Françoise Couchard éd., L'excision. Paris cedex 14, Presses Universitaires de France, « Que sais-je ? », 2003, p. 81-90. URL : https://www.cairn.info/l-excision--9782130520627-page-81.htm

Coulibaly P-B., 1998, « De l’excision à nouveau », Le Républicain, Hebdomadaire n° 388 du 11 septembre 1998.

Dakouo B., 2017, « Mahmoud Dicko lors du meeting du dimanche: « tant que IBK sera juste, il aura toujours le soutien de la communauté musulmane », publié le mercredi 1er mars 2017 - Info Matin ; Disponible sur www.news.abamako.com. Consulté le 3 avril 2021.

Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), Direction du Développement et de la Coopération (DDC), 2016, La Communication pour le développement, Guide pratique, 2016 , Freisburgstr. 130, 3003 berne / Suisse, juillet 2016.

Faye I-G, 1997, La polygamie et l’excision dans l’immigration africaine, Thèse de doctorat en Lettres sciences sociales et hummaines, Université Paris 7.

Faye I-G, 2004, Communication faite lors des journées d’informations sur les mutilations sexuelles féminines en juin 2004 et publiée sur le site de Equilibre et population (www.equ.pop.com

Faure, G., Coudel, É., Soulard, C. & Devautour, H., 2012, « Introduction. Repenser l’innovation pour le développement durable ». In : Émilie Coudel éd., Apprendre à innover dans un monde incertain (pp. 1-16). Versailles, France: Éditions Quæ. https://doi.org/10.3917/quae.coude.2012.01.0001"

HCDH, 1993, Déclaration sur l'élimination de la violence à l'égard des femmes. Disponible sur https://www.ohchr.org/fr/professionalinterest/pages/violenceagainstwomen.aspx. Consulté le 22 avril 2021.

Institut National de la Statistique (INSTAT), Cellule de Planification et de Statistique Secteur Santé-Développement Social et Promotion de la Famille (CPS/SS-DS-PF) et ICF. 2019. Enquête Démographique et de Santé au Mali 2018. Bamako, Mali et Rockville, Maryland, USA : INSTAT, CPS/SS-DS-PF et ICF

Jato M., 2007, “Perspectives on cultural sensitive approches, Panel de discussion on cultural sensitive approches for sustainable abandonnement of FGM/C, Global consultation of Female genital mutilation/Female genital cutting”, United Nation Conference Center, Adis Abeba, Ethiopia, 30 July – August.

Lefeuvre- Déotte M., 1997, L'excision en procès: un différend culturel ? Paris: l'Harmattan.

Leiris M., 1981, L’Afrique Fantôme. Paris Gallimard.

Luneau R., 1975, Les chemins de la noce. La femme et le mariage dans la société rurale du Mali, Thèse, Université de Lille III

Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille (MPFEF), 2002, Les violences faites aux femmes, Bamako. MPFEF, Bamako.

Moussa A., 2000, La persistance de la pratique de la mutilation génitale féminine au Mali, quelles nouvelles stratégies, AFEM, Bamako.

Motin Sylla M., 1990, L’excision au Sénégal, Série études et recherches, N° 137, ENDA, Dakar, 1990. Préface de Zoseph Ki Zerbo.

OMS, 2020, Mutilations sexuelles féminines, disponible sur https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/female-genital-mutilation. Consulté le 23 avril 2021

PASAF, 2002, L’excision au Mali, revue et analyse de la situation : Programmes, études et positions des religions. PASAF, Bamako.

Plan international, 2006, Traditions et droits. L’excision en Afrique de l’Ouest- Plan International Bureau Régional de l’Afrique de l’Ouest/ Juillet 2006 Publiés par Plan Ltd.© 2006. Disponible sur www.plan-international.org. Consulté le 3 avril 2021.

Raineau C., 2006, « Du rite de passage au souci de soi : vers une anthropologie de la jeunesse ? », Siècles [En ligne], 24 | 2006, mis en ligne le 13 février 2014, consulté le 21 avril 2021. URL : http://journals.openedition.org/siecles/1457

Sangho A., 1980, L’excision en milieu Sonrhaï, analyse des représentations, des attitudes et des justifications, ENSUP DER PPP (mémoire de fin d’études)

Saurel R., 1981, L’enterrée vive, Paris, Slatkine

Service socio – sanitaire du cercle de Tomnian (SSCT) & World Vision (WV), 2002, Rapport de l’étude des connaissances et pratiques sur les MGF dans le Kempena.

Sévérine A., 1982, Des couteaux contre les femmes. Paris, Grasset

Soumaré A., 1996, Culture traditionnelle africaine et marquage du corps féminin. L’excision chez les Bambara du Bélédougou (Mali), Thèse de doctorat, Université Toulouse-Le Mirail, 1996

Thiam H., 1978, LA parole aux négresses, Paris, Denoel – Bontier, collection « Femme ».

Traoré L-B., 2003, La coupure symbolique : la problématique de l’excision au Mali : Une identité contestée. Thèse de l’Université de Tachkent.

Traoré L-B., 2007, Les stratégies positives en matière de lutte contre les MGF : cas du Mali. UNFPA, Bamako.

Traoré L-B., 2008, L’excision au Mali, Mythes, réalités et perspectives. UNFPA Bamako.

Traoré L-B., 2009, L’excision au Mali, Mythes et réalités. UNFPA Bamako.

Traoré S., 2015, “Mali: Nous voulons une Loi qui interdise l’excision”, Emission RFI. Publié le 06/02/2015. Disponible sur https://www.rfi.fr/fr/afrique/20150205-mali-nous-voulons-une-loi-interdise-excision

Unicef, 2016, Female Genital Mutilation/Cutting: a global concern, UNICEF, New York.

Zahan D., 1963, La dialectique du verbe chez les bambara,Paris, Mouton

Downloads

Publiée

2021-08-08 — Updated on 2021-08-08

Versions

Comment citer

Traore, L. B., Famanta , I. ., & Coulibaly, A. (2021). Le dispositif de lutte contre les MGF au Mali et le rôle innovant des communicateurs traditionnels. Revue Africaine Des Sciences Sociales Et De La Santé Publique, 3(2), 11-26. Consulté à l’adresse http://revue-rasp.org/index.php/rasp/article/view/106